mercredi 9 novembre 2016

Cuisine japonaise facile

Après toute cette trouille, un petit repas pour se remettre d'aplomb?

L'été passé avec la chaleur, manger a été une épreuve. Je me suis souvenue des nouilles glacées japonaises et miracle, c'est passé tout seul!
Et donc à la recherche de quelques recettes faciles, faisables moyennant quelques ingrédients de base ( sauce soja, vinaigre de riz, du tôfu, de la préparation pour dashi et bien sûr du riz, ce dernier est bien entendu l'essentiel)  j'ai écumé les blogs de cuisine, en voilà quelques unes. Histoire de changer de " et si on commandait des sushi?"

Cuisine japonaise facile ( le blog n'est plus mis à jour depuis plus de 12 ans, ça se voit à son interface un peu vieillotte et aux prix indicatifs en francs) mais plein, plein de recettes classées par ordre de difficulté. Avec en bonus, la composition des assaisonnements ( parce que c'est ballot, mais on n'a pas forcément de poudre à sumeshi sous la main).

Et pas seulement de la grande cuisine, mais aussi, et même plutôt,  les recettes de tous les jours, celles que font les gens chez eux.

Petit déjeuner typique avec recette du tamagoyaki, l'omelette "mille feuille" japonaise. J'ai récemment investi dans la petite poêle carrée, bien plus pratique, mais comme le montre le site, ça peut tout à fait se faire avec avec une poêle ronde.
Et une fois que l'idée est maîtrisée, on peut varier, en ajoutant des ingrédients avant de replier l'omelette, comme une feuille de yakinori ou du fromage ( j'ai même trouvé les deux à la fois!)

Onigiri: je les fais le plus souvent avec d'autres ingrédients que du poisson grillé, donc je zappe l'étape " faire griller le poisson". Et comme une tricheuse, j'ai ramené de voyage des moules à onigiri, ça facilite les choses ( même si le démoulage ne se passe pas toujours comme prévu!)

Yakitori ( avec 2 assaisonnements possibles: simplement salé ou à la sauce soja)
Pas encore testé les gyoza maison ( il n'y a pas d'épicerie asiatique disposant vraiment de produits japonais chez moi, donc la pâte à gyoza, il va falloir que je me prenne par la main un jour pour la faire).

Nouilles glacées: 11 recettes. comme je ne mange pas de boeuf, ni de fruits de mer, j'ai plutôt tendance à les faire simplement accompagnées de sauce soja ( agrémentée de yuzu si j'en ai) et de légumes froids. Comme ça

Toujours dans les nouilles, mais cette fois-ci chaudes, les spaghetti mentaiko, ( j'aime beaucoup!).
Là on est déjà dans une recette " fusion" puisque l'huile d'olive et les spaghettis ne sont pas des ingrédients typiquement japonais, et pourtant c'est quelque chose de  très connu là bas, on en trouve même des assiettes toutes prêtes en supérette, à faire chauffer au microonde après avoir mélangé les ingrédients.
Pour le mentaiko ( oeufs de poisson épicés, en général morue ou colin) ou le tarako ( même chose, sans les épices), pas évident à trouver en France, je trafique quelque chose d'approchant à base de tarama ( même si c'est un peu trop crémeux) ou de kerrling ( pâte nordique d'oeufs de poisson épicée et fumée).
Le résultat est assez proche, mais pas exactement similaire ( trop crémeux ou trop fumé!) , mais à défaut, ça permet de passer une envie.

Umamiam: un site sous-titré " les saveurs du japon". Il y a des recettes et des adresses de restaurants ( Mais comme toujours ces adresses sont pour la plupart à Paris, donc loin de chez moi). Pas mal de recettes végétariennes sur ce site qui a juste un peu plus d'un an. Et ça c'est bien ( je ne suis pas végétarienne, mais pas une grande fan non plus des viandes, et je cherche régulièrement à sortir des classiques légumes vapeur- salades de crudités -riz- pâtes)

Ca m'a l'air pas mal, on nous propose la recette du curry japonais ( différent du curry indien)
Et surtout ,sur toutes les autres recettes je trouvais systématiquement  " délayer la préparation pour curry" ou "le cube de curry".. nan mais j'en ai pas, je fais comment? J'avais trouvé qu'en mélangeant du curry indien et du garam massala, avec une bonne dose de clou de girofle en poudre je m'en approchais, j'avais raison!

Et j'ai retrouvé récemment en déménageant un pot de poudre de curry japonais. Je suis une intransigeante des épices,  le curry indien je le fais moi même, en faisant griller mes épices à sec avant de les mouliner et ça n'a RIEN de commun avec le curry en pot du commerce.
Cependant j'ai testé ma poudre de curry japonais, et c'est tout à fait ce que j'ai connu là bas: il n'y a qu'à préparer les légumes et le poulet, mettre de l'eau et délayer deux cuillères de poudre. Attention, comme elle contient déjà tout ce qu'il faut, elle épaissit vite.. et il faudra peut -être rajouter de l'eau tiède pour avoir la consistance voulue. En général il est servi très épais dans les curry house.
Nota: si vous allez manger au CoCo curry house ( une chaîne de curry fast food qu'on trouve à peu près au Japon), on choisit les ingrédients ( avec viande, avec poulet, juste des légumes..), la quantité de riz,  et la force de la sauce, qui est préparé à part et ajoutée à la demande. Ca va de 1 - que j'appellerai " pour enfant" à 10 , version "je crache les flammes de l'enfer". Disons que de 1 à 4, c'est parfumé de plus en lus piquant. au delà.. le piquant couvre le tout. J'ai testé le niveau 5, et.. ça allait pour moi, je n'aurais pas rajouté de piment, je pense qu'au delà, à part emporter la tronche, ça n'a plus aucun intérêt ( à part peut être cacher le goût du natto, car oui, la chaine propose du curry au natto. GNEUH??? J'y reviendrais dans un sujet sur les découvertes bizarres, ou "les trucs que j'ai eu du mal à manger)
 Et déjà la fille du restaurant était stupéfaite qu'une FEMME prenne un niveau 5, apparemment les japonaises ne vont pas plus loin que le 3 :D Yep je suis une survivante de l'apocalypse du curry n°5!
karepan, un petit pain farci au curry et  légumes. Ca je n'ai jamais essayé, pas le matos qu'il faut. il est frit.
contrairement au niku man ( ici niku = viande mais il en existe aux légumes ou sucrés, cuit à la vapeur Oui comme la brioche chinoise à la vapeur. Ca se trouve facilement à emporter chaud ou tiède dans n'importe quelle supérette, comme les onigiri, pour manger sur le pouce parce qu'évidemment, les gens n'ont pas plus que nous le temps de cuisiner 2 fois par jour.

Salade de concombre et algues: une des prochaines recettes que je vais tester, penser à acheter du concombre lors des prochaines courses.
Ou les brocolis en sauce de sésame..
La cuisson du riz japonais ( j'ai un multicuiseur, pas spécialement dédié au riz, mais avec une fonction riz, et ça marche très bien, pas besoin d'investir dans un autocuiseur spécifique, donc)

Il  a peu de desserts en Asie en général, donc là encore on se retrouve plutôt sur de la cuisine fusion. ici une fusion cuisine italienne et ingrédients japonais: panna cotta au matcha. Testé mais un peu "flotteux". Il faudra que je l'essaye en version crème aux oeufs pour plus de consistance un de ces jours.

Alors un menu salade de concombre aux algues en entrée, nouilles glacées aux légumes et omelette roulée en plats et panna cotta au thé vert en dessert, ça vous tente?

A vos baguettes. un blog qui a fermé ses portes l'an dernier, mais rempli à ras bord de recettes, en français, toutes plus tentantes les unes que les autres.quelques recettes coréennes et chinoises aussi.

Ce sont des recettes simples pour la plupart, et honnêtement,même sans être un crack de la cuisine, ça devait être faisable.
En fait, à part d'être aussi nul en cuisine flemmard que mon père ( je parle de quelqu'un qui à téléphoné un jour à ma mère et à moi-même pour savoir comment faire des oeufs durs. Il aurait pu progresser s'il avait daigné apprendre autre chose que les pâtes, mais comme ça ne l'aurai pas dérangé d'en manger midi et soir tous les jours, il attendait que quelqu'un cuisine pour lui.. et râlait quand ça n'était pas des pâtes), c'est dans les cordes de n'importe qui.

Bon je vais dire un truc qui va me faire huer par tous les nippophiles: pour la soupe d'algue, je préfère la version coréenne ( parce qu'il y a plein d'ail), et je kiffe beaucoup plus le kimchi que le natto :D

Alors voilà, à vos baguettes, à vos casseroles et bon appetit!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire