jeudi 6 octobre 2016

Yamishibai Saison 3 ( série animée)


Quel plaisir de retrouver cette courte série basée sur les monstres, les fantômes et les légendes urbaines. Après avoir vu les 2 premières saison, et surtout constaté que l'équipe s'était attelée à Kagewani, autre série fantastique dont j'ai parlé, et reparlerai, je n'espérais plus une troisième série de ces quelques minutes de frissons.

Petit changement par rapport aux deux autres saisons dans les génériques de débit et de de fin, exit le conteur masqué qui invite la population à venir se faire peur en assistant à une représentation de théâtres d'ombre, mais on garde l'idée du papier, puisque c'est un petit garçon qui dessine en chantonnant une mystérieuse comptine ( dont les paroles " achira no tomodachi kochira ni oide, kochira no tomodachi achira ni oide" ressemblent à une invocation: amis de là bas, venez ici, amis d'ici allez là bas.  Dans un des épisodes le terme " achira" là bas, est d'ailleurs traduit par "au delà")

 Le résultat de son dessin sera d'ailleurs visible en conclusion, et lié à l'épisode en question.Il se retrouve d'ailleurs harcelé d'un nombre croissant de masques de théâtre



Sinon pour le reste, on ne change pas une bonne idée, et donc, on garde l'animation de style papier découpé, les couleurs dans les tons de bruns. Cependant, les 2 premières saisons avaient bien exploité le thème des fantômes, et celle ci est plutôt axée sur les monstres.



des monstres pleins de dents jusqu' auxquelles ils sont armés..

Heu, je déconseille quand même l'épisode 2 de cette 3° saison aux arachnophobes.. simple conseil d'amie.. Les musophobes devront éviter l'épisode 3, et les coulrophobes l'épisode 10.
chers coulrophobes ,cadeau pour vous, parce que je suis une garce.

Ceci dit, j'ai bien aimé la conclusion qui éclaircit ces apparitions monstrueuses en mettant enfin en scène le petit garçon dessinateur, et fait un lien avec les 2 premières saisons, alors que le tout semblait constitué de
Du coup, je doute qu'il y en ait une quatrième, on a déjà bien fait le tour de la question.
Et puis le 4 est un chiffre maudit au Japon à cause de l'homophonie entre Shi 四 (4) et Shi  死 (la mort, mourir). Donc autant éviter une saison 4
Enfin vu qu'il y a une cinquantaine de kanji qui se lisent au moins de temps en temps Shi, je me demande s'il y a des lectures alternatives pour les autres...

Ceci dit, voilà, je vous recommande chaudement cette mini série, si vous avez 13 fois ( 13!!!!!!) 4 minutes trente à tuer.  D'ailleurs c'est assez intéressant de voir l'évolution graphique en 3 saison ( la première, et encore un peu la deuxième aussi, avait des arrières plans très flous et suggérés, et des personnages type silhouettes en papier qui semblaient bouger un peu maladroitement devant un écran, tout à fait en accord avec l'idée de représentation ambulante de marionnettes découpées, la troisième a des arrières plans plus définis et une animation plus fluide, plus dans l'esprit "dessin animé" et qui du coup colle bien à l'intro avec le jeune dessinateur .
Un monstre de la saison 1
un monstre de la saison 3


En tout cas après ça, vous ne prêterez pas de savon à quelqu'un de l'autre côté du mur au bain public, vous serez méfiants si 4 petits vieux veulent vous serrer la main une même soirée, et vous vérifierez à deux fois s'il n'y a rien dans l'eau avant d'entrer dans une piscine
une incursion au Japon!

1 commentaire: