jeudi 9 octobre 2014

Japon Miscellanées - C. Deltenre et M. Dauber

Un petit article, juste pour signaler ce livre, sans entrer vraiment dans le détail, car il s'agit d'une .. liste. Un peu comme les Miscellanées de Mr Schott.

Les auteurs mettent en avant, sans approfondir, divers aspects de la vie et de la culture du Japon. Le but n'est pas d'être exhaustif ou didactique, mais simplement d'évoquer des aspects, amusants, étonnants, différents.. du pays.

200 petites entrées donc, du plus traditionnel: voie du thé, bouddhisme, shintoïsme, sumô, au contemporain : mode lolita, films à succès, haute couture, Pop musique..
On y parle des légendes sur la création du pays , par les dieux Izanami et Izanagi, sur la déesse du soleil, Amaterasu partie bouder par suite d'une mauvaise blague de son frère le dieu des tempêtes, des superstitions, du rapport qu'il y a entre Hello Kitty et le Maneki neko.

On y apprend pourquoi les chauffeurs de taxi portent des gants blancs, et on y découvre l'importance de la carte de visite.

On passe de l'art de l''emballage ( tiens oui, au fait, comment emballer 5 oeufs) à celui de " l'emballage " militaire, le shibari, une forme codifiée de ligotage des prisonniers ( car on n'attachait pas un noble comme un péquenot) devenue depuis une pratique...SM. SM, mais artistique, attention: on n'attache pas n'importe qui n'importe comment. A savoir si vous comptez  emballez des gens, à tous les sens du terme.

Et pour ne pas rester sur une note graveleuse, je vous dirais aussi qu'on y trouve une sélection de lieux à voir, d'artistes contemporains, de romanciers, de haïkus à lire..et de recettes de remèdes traditionnels, assez.. surprenants: pour lutter contre le rhume, du saké chaud additionné d'un jaune d'oeuf ou une infusion de gingembre, c'est encore compréhensible. Je dote cependant de l'efficacité de la pincée de soufre dans le nombril pour lutter contre le mal de mer. Par contre la décoction de mue de serpent contre  la tuberculose...oui, hein, heureusement qu'on a poursuivi la recherche médicale, sinon la maladie ferait encore des ravages!

Une lecture sympathique, souvent drôle, qui a surtout le mérite ( et le but) de servir de mémento pour aller creuser un peu plus les thèmes qui vous tentent. en tout cas, je vais aller fouiller un peu du côté des architectes, des films classiques, et me procurer le recueil de haïku " fourmis sans ombre" auquel il est fait référence à plusieurs reprises.

Le Japon vu par.. encore une Belge ( Chantal Deltenre est  d'Ath)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire