vendredi 4 décembre 2015

Sound! Euphonium ( série animée)

Oui le précédent sujet était un peu sombre, donc on va aller cette fois vers quelque chose de plus joyeux.

Il faut savoir que quel que soit votre passion il y a un manga, ou un anime, ou les deux qui en parle... même si c'est vraiment un sujet de niche!
queqlues exemple?
Vous êtes fan d'escalade, il y a le manga Ascension. Votre passion est la pêche, il y a la série animée " Paul le pêcheur" (un peu ancienne, donc titre francisé). Le basket? Slam Dunk. Le foot américain? Eyeshield 21.
et pas seulement des shônen d'ailleurs.. pour les fans de théâtre, on a "Laura ou la passion du théâtre",  la danse classique? l'anime "Princesse tutu" (oui je sais avec un titre pareil on peut s'attendre au pire et en fait, c'est juste humoristique et plein références à la musique classique. Enfantin, mais avec des références à la musique de ballet et aux contes populaires )
Tout y est passé, la pâtisserie, la fabrication de pain, le jeu de Go, le hanafuda...et la musique ne fait pas exception: pour le piano on a eu récemment Nodame cantabile par exemple.
Mais voilà que je suis arrivée par hasard sur ce titre sympa, " sound euphonium", qui nous parle d'euphonium et de fanfares. L'euphonium, pour ceux qui ne connaissent pas c'est une variété de tuba de petite taille.

Et c'est ce dont joue Kumiko, l'héroïne, depuis toute jeune. en fait elle aurait voulu faire du trombone, comme sa grande soeur, mais lors de la distribution des instruments à l'école primaire, il ne restait que l'euphonium, qu'elle a donc pris par défaut et qui la suit depuis une dizaine d'année. Elle a donc naturellement continué l'euphonium au collège, dans une fanfare qui se débrouillait plutôt pas mal et a gagné la médaille d'or au concours inter-collège du Kansai. Mais la médaille d'or n'est qu'un prix de consolation, le vrai premier prix était la possibilité de participer au concours nationale de fanfares de jeunes. Cette médaille était bien suffisante pour la plupart des élèves, sauf pour Kôsaka la trompettiste qui était la seule à y croire vraiment, une fille au caractère difficile qui se vexe pour un rien, et qui depuis, fait la tronche à Kumiko qui a osé dire " l'or, c'est déjà bien non?".

Et voilà que Kumiko entre au lycée, dans un autre quartier où elle espère ne croiser personne de connaissance. Après quelques hésitations, puisqu'au Japon tous les élèves sont obligés de suivre des activités parascolaires, elle finit par rejoindre l'harmonie ( très mauvaise) du nouveau lycée.  L'occasion de se mettre au trombone? Loupé, car deux élèves de son collège sont là aussi, dont Kôsaka avec laquelle la tension est toujours palpable. Et évidemment,  l'information selon laquelle " hé il y a une fille qui fait de l'euphonium depuis 10 ans" se répand, et l'oblige plus où moins à continuer encore et toujours un instrument qu'elle aime bien, mais sans plus.

Ça fait plaisir de voir un animé musical ou la musique est réellement au centre de l'histoire, mais qui en plus mais en avant des instrument rares. Que presque personne ne connaît, et comme Kumiko abrège le nom de son instrument en "yufo", les gens comprennent quelle joue de l'"UFO" ( Ovni en anglais, mais aussi marque de nouilles instantanées célèbres au Japon)

Mais quel bonheur de voir des filles - une majorité de filles, même si le lycée est mixte - jouant des instruments réputés " peu féminins" ( j'aimerais bien savoir pourquoi, mais j'ai souvent eu la remarque , moi qui joue du basson, que " ce n'est pas féminin".. en général je réponds que j'ai bien regardé sous toutes les coutures, mais que je n'ai jamais trouvé de paire de roubignolles sur mon basson, donc que l'argument n'a pas de valeur.. aheum, oui à remarque idiote, réponse idiote, hein...).

 Mais donc outre Kôsaka et sa trompette, il y Asuka, la farceuse, qui joue aussi de l'euphonium, Hazuki qui voulait aussi jouer de la trompette mais s'est trompée en achetant une embouchure: elle a pris une embouchure de tuba et se retrouve donc au tuba, le vrai. Et Midori, complexée par son vrai nom ( Sapphire, ça s'écrit avec les caractères de " vert " et " brillant", et préfère qu'on l'appelle Midori, prénom tout à fait courant et moins snob qui signifie " vert"), une miniature kawaii en chaussettes à pompons qui voue une passion dévorante à la contrebasse, derrière laquelle elle on la voit à peine!
la différence entre un euphonium et un tuba.. hé oui, il faut souffler plus fort dans un tuba!

Et pour une fois la surprise et que le dessin animé est tiré d'un roman, non traduit en français. Mais je ne pouvais qu'apprécier le traitement réaliste des problèmes qui peuvent se présenter dans un orchestre, une harmonie ou une fanfare, qu'il soit de jeunes ou de moins jeunes. Ça me fait beaucoup penser à ce que j'ai pu voir au conservatoire d'ailleurs, avec d'une part les élèves qui sont là par choix personnel, souvent à fond dans leur instrument au point d'en être peu ouverts aux autres. Et à l'opposé, ceux qui sont là par choix de leurs parents, avec un instrument qui ne leur plaît pas vraiment, et qui mettent très peu d'entrain à travailler. Or un ensemble est un travail de groupe où chacun doit non seulement mettre du sien en travaillant de son côté pour que le résultat soit écoutable le jour du concert, mais où il faut aussi savoir composer avec les individualités et le susceptibilités de chacun.
Ici, l'héroïne n'est pas le personnage le plus intéressant, elle a une personnalité effacée et se laisse porter par les événements, au contraire de ses camarades au tempérament plus marqué, mais au final, c'est bien l'ensemble qui est un personnage , au delà des élèves plus brillants ou plus ternes qui le composent.

j'ajouterai que graphiquement c'est très joli et soigné , et que les instruments sont CORRECTEMENT représentés, avec un joli rendu des textures métalliques des cuivres il y a eu là dessus un vrai travail de recherche que je ne peux qu'apprécier!
et oui un euphonium c'est encombrant,donc on se retrouve dans une position peu naturelle quand on le tient, ils y ont pensé! Et il y a même l'anneau et le 4° piston, j'approuve!
Bon, je vais malgré tout même un.. bémol ( je n'aurais jamais l'occasion d'employer l'expression à meilleur escient!) La traduction parle sans cesse de fanfare, mais il s'agit d'une harmonie ( une fanfare ne compte que des cuivres et des percussions, or leur ensemble compte aussi des bois: flûtes, clarinettes, saxo, etc.. et une contrebasse, dans ce cas là, ça s'appelle une harmonie..)
hé oui!!
un.. un basson! mon bonheur est total!!! (et j'ai trouvé mon nouvel avatar, pour  les forums tiens!)

allez hop générique bien péchu pour illustrer!
d'ailleurs le truc assez marrant c'est que le générique du dessin animé qui parle donc d'orchestre à vent est depuis repris par de vrais orchestres à vent ( bien que l'anime soit récent, il date du printemps dernier. Il n'y a qu'une saison de 13 épisodes, donc ça se voit assez vite, mais une seconde saison est prévue l'an prochain)

Enfin, voilà, un dessin animé tout sympa, pas trop mièvre et où la musique ne sert pas de prétexte à autre chose.
Et c'est visible ici , gratuitement en streaming,

Et pour conclure, oui, il y a encore plus gros qu'un tuba: le tuba géant!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire