samedi 27 septembre 2014

Thermae Romae T. 1 - Yamazaki Mari

Encore un tome 1, oui, je présente beaucoup de tomes 1 pour ces samedis manga, promis après je développerai!

Donc à l'origine, c'était mon titre prévu pour juin, au motif que j'étais en cure thermale, puis pas eu assez de temps.

Donc, nous partons pour la Rome antique, en 128 de notre ère pour être précis, sous le règne d'Hadrien pour nous baigner aux thermes. Lucius Modestus est un architecte spécialisé en conception d'établissements thermaux, mais, au début de cette histoire, il vient de perdre son dernier contrat: ses plans ne sont pas assez modernes, pas assez audacieux.
Alors qu'il broie du noir, et tente de se changer les idées en allant aux thermes, comme tout romain qui se respecte, il manque se noyer, est aspiré dans une conduite d'eau et se retrouve projeté.. au XX° siècle au Japon. Très exactement, sans ce qui semble être un bain public de quartier. Choc des cultures: le grand romain taillé comme une statue se retrouve perdu au milieu de petits bonshommes à " face plate" qu'ils prend pour des esclaves, en supposant que la conduite  reliait en fait le bain des citoyens à celui des esclaves juste à côté. Tout l'étonne, jusqu'à ce qu'il se réveille, à nouveau chez lui, à Rome, à l'époque de l'empereur Hadrien.
Mais ce voyage spatio-temporel va lui donner de nouvelles idées pour améliorer ses plans malgré les décalage évident entre les deux cultures, source de gags assez fendards. Car les japonais modernes s'amusent énormément des bourdes et de l'innocence de ce touriste qui ne parle pas la langue et semble s'étonner de tout. Et Lucius est fort marri, non seulement de se trouver projeté , lui le fier romain convaincu de la supériorité de Rome, dans une culture qui non seulement lui semble plus avancée ( et pour cause, même s'il en suppose pas un instant avoir fait une visite dans le futur), mais aussi une potentielle puissance militaire rivale pour Rome. Et surtout, il commence à complexer, car les idées novatrices qui commencent à lui valoir, au fil des mois et des années un succès grandissant, ne sont qu'impostures et copies d'une autre culture, même si lui seul le sait.

Un manga plutôt sympa, souvent drôle , qui met en miroir deux cultures très très différentes mais qui ont le même goût des bains. Pour moi qui ait visité les ruines grecques et romaines à plusieurs occasions, et qui ai testé plusieurs onsen, ça me parle évidemment. Les gags sont plutôt  bien vus ( Lucius qui émerge dans un bain extérieur et tombe nez à nez avec des singes.. contre lesquels il ne manque bien sur pas de se friter, ou qui découvre un artefact d'une civilisation supérieure: le distributeur de savon Hello Kitty, ou encore les toilettes supermodernes qui font de la musique: il s'imagine que quelque part derrière le mur il y a un esclave qui joue de la musique pour occuper les utilisateurs)

Après je regrette un peu la structure assez répétitive de ce premier tome: chaque chapitre correspond à un problème particulier, qui Lucius va résoudre en faisant un petit voyage dans le temps - à chaque fois qu'il met les pieds dans un bassin d'eau chaude en fait, plouf! le voilà parti pour le monde moderne). Donc idée sympa, mais le découpage tourne un peu en rond, c'est dommage.
Mais rien que pour l'originalité du sujet et le comique de situation, je pense que je lirais la suite à l'occasion...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire