dimanche 16 août 2015

Hanafuda, le jeu des fleurs - Véronique Brindeau

Entre deux ouvrages plus conséquents, voilà un petit livre prêté par mon pote Sylvain, ça fera du bien après tous ces monstres, ces bombes et ces catastrophes.

Le Hanafuda est un jeu de cartes très connu au Japon, et si les cartes en général ( karuta, le nom indique déjà une provenance européenne) sous la forme d'un rectangle cartonné est bien importé, la plupart des jeux dérivent d'autres jeux plus anciens: le Hyakunin Isshu qui consiste à assembler les deux morceaux d'un poème imprimé sur des cartes dérive d'un jeu de paire très ancien qui consistait à reconstituer un coquillage divisé en deux. Autant dire que pour retrouver les deux coquilles qui correspondent exactement dans un ensemble de coquilles qui se ressemblent beaucoup, il faut avoir l'oeil.
Dans le Hanafuda, les cartes ne portent pas comme en Europe des symboles codifiés ( couleurs, chiffres ou figures), invariables d'un pays à l'autre et multi usages - peu importe si le jeu est fabriqué en Allemagne, France ou Espagne, il servira tout pareil pour une belote, un rami, une bataille, un poker..- là les cartes sont vraiment spécifiques à ce jeu là et représentent des plantes et fleurs., en lien avec les mois de l'année. Le but du jeu est de rassembler soit les cartes d'un seul et même mois, soit des cartes de valeurs similaires. Le décompte des points expliqué dans le livre est un peu complexe à priori, Mais dans le fond, une fois mémorisées quelle plante correspond à quel mois et quelles sont les cartes qui valent 1, 5 ou 20 points, ça ne semble pas plus compliqué qu'un rami qui est aussi basé sur des combinaisons.
La chose intéressante c'est qu'outre le principe du jeu, ce petit livre nous explique quelle plante correspond à quel mois, et pourquoi le mois de juillet est représenté par le lespédèze, un buisson automnal. D'autre part le jeu fait référence, sans un mot à des textes célèbres, souvent des tanka ou haiku, que beaucoup de gens connaissent au Japon ( imaginez un jeu de carte français dont des carte représenteraient au hasard un renard.. il faudrait alors l'apparier avec le corbeau, le bouc et les raisins, tandis que le loup serait associé au chien et à l'agneau, etc.. je sens que je tiens un concept, là!!)
Et même sans connaitre par coeur les poèmes auxquels il est fait référence les associations telle fleur = telle saison sont devenues suffisamment célèbres pour que les joueurs les retrouvent sans même y penser.

Janvier = le pin (matsu) L'année commence par un arbre de bon augure qui symbolise la longévité, associé à la grue, de même signification

Février = le prunier ( ume) arbre venu de Chine au VIII° siècle et qui a été très apprécié dans la haute société, associé au rossignol dans un poème du X° siècle
Mars = le cerisier ( sakura) arbre local, considéré au moyen-âge come trop banal et rustique, mais qui a depuis dépassé en popularité le prunier. Cette fois c'est un rideau qui figure sur la carte associé: le rideau qui permet de s'isoler pour admirer tranquillement, seul ou entre amis les fleurs lors de la fête de Hanami, sans être dérangé
Avril = la glycine ( fuji) pour sa floraison opulente et très parfumée qui indique que ça y est c'est vraiment le printemps. elle s'apparie avec le coucou ( l'oiseau, pas l'autre plante) dans un poème, c'est donc un coucou qui est représenté sur la carte à 20 points C'est bien ma chance, mon mois de naissance est symbolisé par une plante dont je suppote difficilement l'odeur trop forte .
Mai = l'iris ( kakitsubata), associé avec une petit pont qui fait référence à un texte des contes d'Ise
Juin = la pivoine et le papillon représentant la joie, l'exubérance, la légèreté..
Juillet = le lespédèze, une plante d'automne parce qu'à l'origine, le 7° mois était le 7° mois lunaire , et donc correspondant plutôt au début d'automne qu'au plein été. De même que le sanglier qui lui est associé qui fait référence à la période de la chasse.
Comme je suis une bille en botanique et que je n'ai aucune notion de ce à quoi ressemble un lespédèze ( décrit comme un délicat buisson à petite fleurs mauves qui bougent au moindre vent), merci le net:
Aout= le miscanthe et la pleine lune. La plante prend une couleur plus ou moins argenté sous la lumière de la lune d'automne ( encore le fait que l'année civile ne correspond par à l'année lunaire) et c'est une fois de plus aux contes d'ise qu'il est fait référence, il va falloir que je me les procure.
Ah, oui... là encore, ça n'est pas très connu en Europe, et si tout le monde ou presque  a une vague idée de ce à quoi ressemble un cerisier, ce n'est pas le cas pour le miscanthe. Je l'aurais facilement confodu avec l'herbe de la pampa.
Septembre = le chrysanthème associé à une coupe de saké. Faut-il rappeler que le chrysanthème n'a pas la connotation associée à la mort qu'il a en France, mais qu'il est au contraire très valorisé en temps que plante symbole de la famille impériale. si vous y allez en voyage, vous verrez ce symbole très souvent, notamment sur les façades de temples et tuiles décoratives.
Octobre = l'érable et le cerf en référence à un poème de Shin Kokinshû. Cette fois, la plante et le symbole de la chasse correspondent à nouveau à la saison réelle.

Novembre = le saule et le poète ( simplement un homme en costume ancien sous un parapluie, accompagné d'une grenouille) qui racontent l'histoire d'un lettré qui a échoué plusieurs fois à un concours de poésie et, sur le point de se décourager, retrouve la motivation en regardant une grenouille qui après plusieurs échecs finit par attraper sa proie.  j'aime bien cette histoire, tiens..
Kyoto 2014,  certes tout le monde connait le saule, mais pour une fois j'ai une photo perso qui y correspond ..
Décembre = le Paulownia et le phénix. L'année commence par les symboles de la longévité et se terminent par celui du renouveau ( arbre du printemps) et de l'immortalité (animal mythique)
Avec son nom que j'aurais écrit "Polonia", je pensais que c'était plutôt une plante d'Europe centrale, comme quoi on en apprend tous les jours!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire